La surveillance sûre des éoliennes est l'une des nombreuses applications de nos relais de sécurité. Avec ces contrôleurs de vitesse, il est possible de surveiller les sous-fréquences et les sur-fréquences, ainsi que le sens de rotation ou d'arrêt.

À l'aide de ces fonctions, une surcharge du système peut être reconnue et le pire des cas, comme par ex. la destruction complète de l'éolienne, peut être évitée.
Le suivi précis des fréquences permet un réglage optimal des pales, du rotor et de la résistance. Cela optimise l'efficacité de l'éolienne.

L'arrêt surveillé est la base d'un environnement de travail sûr pour le personnel de maintenance. Par cela le personnel ne doit pas s’inquiéter d'un démarrage soudain du système et peut donc effectuer son travail d’une manière concentrée et sûre.

La série DS offre des options flexibles pour le type de signal. Les relais de sécurité avec codeurs incrémentaux ainsi qu'avec les codeurs SinCos peuvent ainsi atteindre une norme SIL3/PLe.

Dépendant du diamètre du rotor, les éoliennes modernes peuvent atteindre à 200 mètres de hauteur. De ce fait, le défi est créé en transmettant sans interférence les signaux mesurés sur le rotor à l'unité de commande centrale. 
La transmission du signal électrique atteint ses limites. Motrona offre des câbles à fibres optiques de la série LW qui sont conçu exactement pour tel cas d’application.

L'arrangement se compose d'un émetteur, d'un récepteur et d'une fibre optique multimode pré confectionné. Les émetteurs sont capables de convertir des signaux électriques TTL ou HTL, ainsi que des signaux SSI en signaux optiques et de les transmettre sur une distance allant jusqu'à 3000 mètres. Le récepteur reconvertit ensuite les ondes lumineuses en signaux incrémentaux. Les ondes lumineuses sont résistantes aux interférences électromagnétiques extrêmes. Les signaux du rotor peuvent ainsi atteindre l'unité de commande sans perte ni interférence.

.